Philippe Tancelin, Homme inscris sur les nuages inscris

2018-02-12T15:04:57+01:00

 

Homme inscris sur les nuages inscris
au-dessus de l’oubli
au cœur de la mai­son du point du jour
inscris le souvenir
se sou­venir que nous allons dix mille amants con­tre l’innombrable

Voici la nuit éclairée par l’in­cendie des march­es vers le front sub­lime des compagnons
voici l’amour aux mains des mères, des filles des sœurs creu­sant les ruines de leurs doigts sanglants pour recon­naître le fils, le père le frère ensevelis
voici la grâce sim­ple­ment debout détour­nant le joug à l’as­saut des solitudes


voici le ciel d’au­dace au genou blessé de l’humilié
voici la riveraine vérité
l’herbe éclose aux lèvres
la source sous les hardes
voici le silence du baume sur la voix perdue
 

Présentation de l’auteur

Philippe Tancelin

Philippe Tancelin est né Le 29 mars 1948 à Paris. Doc­teur d’Etat en Philoso­­phie-Esthé­­tique. Il est l’auteur de nom­breux ouvrages dont :

  • Ecrire, ELLE 1998 ;
  • Poé­tique du silence, 2000 ;
  • Cet en-delà des choses, 2002 ;
  • Ces hori­zons qui nous précè­dent, 2003 ;
  • Les fonds d’éveil, 2005 ;
  • Sur le front du jour, 2006 ;
  • Poé­tique de l’étonnement, 2008 ;
  • Poé­tique de l’Inséparable, 2009 ;
  • Le mal du pays de l’autre ; 
  • L’ivre tra­ver­sée de clair et d’om­bre, 2011 ;
  • Au pays de l’in­di­vis aimer (…) éd. l’Harmattan, 2011. 
  • Tiers-Idées, Hachette 1977; En col­lab­o­ra­tion avec G. Clancy ;
  • Frag­­ments-Delits,  Seghers 1979 ;
  • L’été insoumis, 1996 ;
  • Le Bois de vivre, l’har­mat­tan, 1996 ;
  • L’Esthé­tique de l’om­bre, 1991 ;
  • La ques­tion aux pieds nus ; 
  • En pas­sant par Jénine, 2006 (éd. l”Harmattan) ;
  • Le Théâtre du Dehors, Recherch­es, 1978 ;
  • Manoel De Oliveira, Dis-voir I987 ;
  • Théâtre sur Paroles, Ether Vague 1989 ;
  • Entre­tiens avec Bruno Dumont, Dis-voir, 2002.

 

Philippe Tancelin

Autres lec­tures

Aller en haut