> Philippe Tancelin, Le monde que nous parlons est si beau

Philippe Tancelin, Le monde que nous parlons est si beau

2018-02-12T15:01:00+00:00

 

de chairs
ouvrant le pas­sage au mys­tère de l’être
sans che­min pré­ten­du
où cha­cun fran­chit sa rive
dans les termes de son propre incon­nu

C’est un monde éten­du de silence
dans les mots mêmes de son abord
monde croi­sé de la bri­sure
et de son nu d’enfance

Il porte le sceau du jar­din inache­vé des rêves
un monde où chaque ins­tant accueille
le chœur des insou­mis

Pays du sang- venir entre la source et l’errance
pays de toi-
dans l’exil inté­rieur du che­min de véri­té
pays de la pré­sence océane
dans le ber­ceau de l’in-destinable
 

Présentation de l’auteur

Philippe Tancelin

Philippe Tancelin est né Le 29 mars 1948 à Paris. Docteur d’Etat en Philosophie-Esthétique. Il est l’auteur de nom­breux ouvrages dont :

  • Ecrire, ELLE 1998 ;
  • Poétique du silence, 2000 ;
  • Cet en-delà des choses, 2002 ;
  • Ces hori­zons qui nous pré­cèdent, 2003 ;
  • Les fonds d’éveil, 2005 ;
  • Sur le front du jour, 2006 ;
  • Poétique de l’étonnement, 2008 ;
  • Poétique de l’Inséparable, 2009 ;
  • Le mal du pays de l’autre ;
  • L’ivre tra­ver­sée de clair et d’ombre, 2011 ;
  • Au pays de l’indivis aimer (…) éd. l’Harmattan, 2011. 
  • Tiers-Idées, Hachette 1977 ; En col­la­bo­ra­tion avec G. Clancy ;
  • Fragments-Delits,  Seghers 1979 ;
  • L’été insou­mis, 1996 ;
  • Le Bois de vivre, l’harmattan, 1996 ;
  • L’Esthétique de l’ombre, 1991 ;
  • La ques­tion aux pieds nus ;
  • En pas­sant par Jénine, 2006 (éd. l”Harmattan) ;
  • Le Théâtre du Dehors, Recherches, 1978 ;
  • Manoel De Oliveira, Dis-voir I987 ;
  • Théâtre sur Paroles, Ether Vague 1989 ;
  • Entretiens avec Bruno Dumont, Dis-voir, 2002.

 

Philippe Tancelin

Autres lec­tures

Sommaires