> Suzanne Joly, Lumières du crépuscule

Suzanne Joly, Lumières du crépuscule

Par |2019-06-03T14:46:13+02:00 4 juin 2019|Catégories : Poèmes, Suzanne Joly|

 

Sursis de vie

Tu vou­drais mettre le temps en boîtes

En res­sor­tir une

Au der­nier moment

Qui t’offrirait un souffle

Les heures, les jours en désordre

Tu ne com­prends plus

Le puzzle de ta vie

Inhabituel casse-tête

D’un monde encore incon­nu

Tu te demandes où s’en va ton âme

Dans quel para­dis de ton enfance

Avec des jouets d’éternité

 

∗∗∗∗∗∗

 

Ta fatigue s’enroule

Autour de l’absence

Une gare vide

Sans pas­sa­gers

Ni sif­fle­ments

Se couche le soleil

Sur les rails infi­nis de la mémoire

Se pointe un der­nier train

 

∗∗∗∗∗∗

 

Le temps s’étire

Au-delà du jour

Se ren­verse

Hors de la joie

L’aile de la mort

Si près de toi

 

Passe un ange

Une main te retient

Paupières closes

Ta vie s’endort

Tu conquis le ciel

Que tu as tant rêvé

 

Les sou­ve­nirs se réveillent

Sans toi

 

∗∗∗∗∗∗

 

Déchirée entre ciel et terre

Sans avoir pro­non­cé le mot adieu

Tu es par­tie

Sur quelles cordes tirer, pen­sais-tu

Pour sen­tir la bonne direc­tion

T’envoler dans le juste espace

 

Aucun regard ici-bas

N’a pu sou­te­nir tes ques­tions

Pourtant un rai de lumière

Te donne la Connaissance

Brusque et sou­daine

Du Chemin

 

 

 

 

 

 

 

Présentation de l’auteur

Suzanne Joly

Poète et ensei­gnante, Suzanne Joly s’est consa­crée, depuis plus de trente ans, à l’enseignement de la lit­té­ra­ture au Collège régio­nal de Lanaudière à Joliette, QC. Elle a publié trois recueils de poé­sie et elle col­la­bore à des livres d’artistes ain­si qu’à plu­sieurs col­lec­tifs. En 2003, elle rece­vait le Prix Création-inter­­­pré­­ta­­tion aux Grands Prix Desjardins dans Lanaudière. Elle est membre de l’UNEQ.

 

© Crédits pho­tos (sup­pri­mer si inutile)

Autres lec­tures

X