> Deux mots

Deux mots

Par | 2018-05-24T06:23:45+00:00 21 avril 2014|Catégories : Blog|

 

A cœur bat­tant ton sang coule dans mes veines
Et loin de tes bras ouverts mon arbre et ma source
Je suis cloué dans une nuit à la porte des larmes
Le des­tin aux pieds nus pleure dans mes yeux
Les jours passent dans le reflet vide des miroirs
Le mag­ma de ton rire rou­geoie dans mes entrailles
Sa cendre et sa fumée brûlent encore mes pau­pières
J’entends le souffle du monde entre l’exil et l’espoir
Et mes mots se bous­culent sur la trame des jours
Mais l’oiseau bleu sous ma lampe s’est envo­lé 
Entre le fond de la nuit et une aurore sans retour
Les jours sont comp­tés dans la forêt des remords
La vie se dis­sout dans le regard vide des humains
Sans soif sans faim sans cœur sans chair sans désir
Toutes ces vies miroi­tant dans des ombres d’énigme
Au cœur vitri­fié sur la carte de contrées sans amour
Je porte en moi des ailleurs encore incon­nus de nous
Où chaque jour est un monde dans les lignes de la main
J’erre à l’orée d’un pays fait de voix vives et de rires
Revenu des confins de moi-même en marge des nuits 
Je guette les résur­gences d’un fleuve sou­ter­rain
Où navi­guer avec toi jusqu’au bord du ciel
J’entends tes pieds nus effleu­rer  la tié­deur  de la terre
Comme un homme assis au bord de la ten­dresse
Regarde un monde de lumière cou­leur de miel
Avec des fleurs de fro­ment cou­lant sous nos pieds
Et des rires d’enfance sou­le­vant le poids du ciel
La lumière de ton sou­rire illu­mine mon souffle
J’en vois les sillons incrus­tés sur les parois du temps
Mon cœur est tou­jours aigui­sé au soleil de l’amour
J’attends deux mots de toi pour me remettre à vivre
Comme un chant venu de des­sous les mousses
Ou deux perles volées entre les dents de la mort
Avant que ton soleil quitte à jamais mon ciel
Et que la nuit éter­nelle ferme sur moi ses volets.

X