> Sac à dos dans la poussière

Sac à dos dans la poussière

Par | 2018-05-23T17:12:27+00:00 16 novembre 2013|Catégories : Blog|

 

« Sac à dos dans la pous­sière »
chan­taient les bataillon­naires
en pas­sant devant ma mal-mai­son

 

Je les guet­tais
assis sur le bord de la fenêtre
der­rière la vitre en hiver

 

Leur sac à dos et leur fusil se balan­çaient
au rythme de leur triste chant de guerre
en mar­teau sur le bitume-enclume de la rue

 

Je me sou­viens qu'ils rabâ­chaient :
« C'est tous des gars qu'ont pas eu d’ veine
c'est nous les Bats d'Af nous voi­là !
»
Et je me sen­tais leurs frère — désar­mé—

 

Ils pas­saient ain­si deux ou trois fois
par semaine Je les guet­tais
du fond de mon cœur de trois ou quatre ans

 

Ils allaient en manœuvre au bois
de Saint-Cucufa où le bon roi Dagobert
selon la ver­sion de ma mère chas­sa

 

Et le refrain de ces frères sol­dats
traîne en moi à n'en jamais finir :
« Mais qué­qu’ ça fout et on s’en fout la la la »

 

Heureusement il y avait presque chaque matin
les éboueurs — qu'on appe­lait boueux—
et qui vidaient nos pou­belles où il n'y avait rien

 

J'admirais le conduc­teur le chauf­feur le pilote
de la benne à ordures
à l'époque grande ouverte — et ma voca­tion c'était ça !—

 

Voilà com­ment peut-être sinon pour­quoi
je me suis fait poète
au sémi­naire des mots sans loi.
 

X