> Alicia Ostriker

Alicia Ostriker

Par |2018-08-17T08:52:34+00:00 13 juin 2017|Catégories : Blog|

Poète et cri­tique, Professeur Émérite (Rutgers University), Alicia Suskin Ostriker est une figure majeure de la poé­sie amé­ri­caine.

 

Auteur de qua­torze recueils, dont The Book of the Seventy (National Jewish Book Award), The Book of Life : Selected Jewish Poems, 1979-2001, et le tout récent The Old Woman, the Tulip and the Tree, Alicia Ostriker occupe actuel­le­ment les fonc­tions de Chancellor of the Academy of American Poets.

 

Elle a figu­ré deux fois au nombre des fina­listes du National Book Award et reçu pra­ti­que­ment tous les autres prix lit­té­raires. Ses essais magis­traux font date dans l’histoire de la poé­sie fémi­nine amé­ri­caine : Stealing the Language : The Emergence of Women’s Poetry in America, 1986, tout autant qu’ils libèrent les thèmes bibliques des blo­cages et tabous fon­da­men­ta­listes : For the Love of God ; The Bible as an Open Book, 2007.

 

Waiting for the Light, son der­nier recueil de poèmes, la recentre à New York où elle demeure main­te­nant à plein temps.

 

Joyce Carol Oates a écrit, en sub­stance : Aujourd’hui, l’approche ico­no­claste de ses essais comme de ses poèmes, a éle­vé Alicia Ostriker au rang de ceux et de celles qui, rares, remettent brillam­ment en cause les cri­tères et sys­tème de pen­sée qui sont les nôtres. C’est une clef indis­pen­sable pour qui vou­drait com­prendre l’Amérique que nous consti­tuons.

 

https://www.recoursaupoeme.fr/essais-chroniques/alicia-ostriker-choix-de-po%C3%A8mes-traduits-et-pr%C3%A9sent%C3%A9s-par-jean-migrenne/jean

X