> Anas Filali

Anas Filali

Par |2018-10-16T22:51:06+00:00 19 octobre 2014|Catégories : Blog|
Anas Filali, poète maro­cain, naquit le 23 Novembre 1986 à Ksar El Kébir, au Nord du Maroc. Issu d’une famille conser­va­trice, il pour­sui­vit ses études pri­maires et secon­daires dans sa ville natale avant de rega­gner la ville de Tétouan où il pour­sui­vit ses études uni­ver­si­taire qui furent cou­ron­né par l’'obtention d'’un diplôme d’'études géné­rales dans la facul­té de lettres et des sciences humaine de l'’université Abdelmalek Essaadi . 
Il par­ti­ci­pa à l’'organisation d'’une cam­pagne de graf­fi­tis et des fresques muraux à l'’intérieur de la ville à un âge qui ne dépas­sait pas les huit prin­temps, et par­ti­ci­pa aus­si à diverses acti­vi­tés et col­loques locaux et natio­naux au Maroc.
La remarque pri­mor­diale qu’'on doit faire porte sur les débuts pré­coces dans le par­cours créa­tif d’'Anas Filali, les­quels ne furent pas for­tuits car le créa­teur éprou­va très tôt une pas­sion pour le théâtre, les arts plas­tiques, le scou­tisme et la poé­sie. Ainsi, il mit à pro­fit des lec­tures des textes poé­tiques figu­rant au pro­gramme. Durant ses études pri­maires, il décou­vrit les poètes pré-isla­miques comme Antara, Al Khansaa et ceux post-isla­miques comme El Moutanabi , et Abou Nouass. Au gré de leurs textes, il se pas­sion­na pour la lit­té­ra­ture et s'’imprégna par la suite de la lec­ture raf­fi­née à la biblio­thèque muni­ci­pale qu’il fré­quen­ta chaque fois que l'’opportunité de son troi­sième temps le lui per­met­tait. Dans les rayons de cette biblio­thèque, il fut cap­ti­vé par la beau­té et la musi­ca­li­té des textes poé­tiques contem­po­rains.
X