> ANNONCIATION DU FEU [1]

ANNONCIATION DU FEU [1]

Par | 2018-02-20T18:23:32+00:00 11 octobre 2012|Catégories : Blog|

 

   Cousu d’un fil de feu
   gît dans la pierre
   un immo­bile Prométhée.

   Lorsque les hommes
   déci­dèrent de confron­ter le bois au bois
   le frot­tant, tarau­dant et per­fo­rant,
   les dieux ado­rèrent les hommes.
   Une incons­ciente copu­la­tion
                                           nais­sait de leur chair éthé­rée
   et il en résul­ta une flamme légère
   se com­mu­ni­quant de vil­lage en vil­lage.
   Les hommes célé­brèrent cette fête céleste
   et les dieux vexés échap­pèrent au rêve
   de copu­ler au caprice des hommes.
   La chair fati­guée de la chair
   sug­gé­ra la ques­tion
   et tout s’éteignit sur la terre.

   Cousu d’un fil de feu
   gît dans la pierre
   un immo­bile Prométhée.

   Cependant les hommes
   apprirent la manie
   de mas­tur­ber les dieux
   pour gagner le feu
   et dans les nuits de lune
   ou de froid silen­cieux
   le rite thau­ma­turge
   per­sis­ta dans les grottes
   le bois se confron­tant au bois
   pour gagner la flamme.

 

Choix et tra­duc­tion de l’espagnol (Argentine) par Yves Roullière
 

Sommaires