> Après l’Epiphanie

Après l’Epiphanie

Par | 2018-02-26T04:01:26+00:00 17 janvier 2015|Catégories : Blog|

 

Les mages venus d’ailleurs
se pros­ter­ner devant toi sont par­tis.
De l’astre qui brillait dans le ciel d’orient
ne reste qu’une petite veilleuse rouge
à côté du taber­nacle pla­qué or.

Tu te tiens caché là, igno­ré du monde,
au fond de l’église vide et sombre
où flotte encore une vague odeur d’encens.

Sans voix et sans visage
tu écoutes pen­dant des heures le bruit assour­di de la rue,
les bus et les voi­tures qui passent,
dans l’attente éper­due d’une visite, d’un regard.

 

© Ad Solem, La vie cachée, 2007.