> Arbre inconnu

Arbre inconnu

Par | 2018-02-22T19:57:23+00:00 1 juin 2012|Catégories : Blog|

 

Où es-tu, arbre force et orgueil,
Puissant de branches, bruis­sant de feuilles,
Nœud de vipères cro­chant en terre,
Arbre duquel j’aurai mon cer­cueil ?

Je veux te voir, pal­per ton aubier,
Hélant aux bois, fouillant les hal­liers,
Arbre mys­tère, bois de ma bière,
C’est ton pro­mis qui vient te cher­cher !

Sans cesse j’erre par la forêt
Sans recon­naître l’arbre secret :
Fais-moi un sou­pir, pour l’avenir,
Avant l’étreinte pour l’éternité !

Il nous faut bien conve­nir d’avance
Du tra­vail sourd, du tra­vail immense
Qui nous attend jusqu’au fond des temps :
Nous muer en cendre, en déses­pé­rance ?

Peut-être vien­dras-tu en radeau,
De très très loin, au lent fil de l’eau,
Honte alors, mon voi­sin de mort,
De ne nous connaître pas plus tôt !

Peut-être pousses-tu sous mes yeux,
Très quo­ti­dien, pour­tant mys­té­rieux,
Même peut-être ai-je fait des lettres
Sur ton écorce d’un canif heu­reux ?

Je veux par­ler avec toi cœur à cœur,
Je veux obte­nir, menace ou prière,
Que tu jaillisses de la glèbe triste,
Pour refleu­rir, niant le mal­heur !

Et puis, qu’en toi tu m’entes dans l’ombre,
Pour m’arracher à la terre sombre,
Quand s’uniront un nerf, un bour­geon,
Nous sur­gi­rons, arbruis­sant sur la tombe !

Je veux qu’en un sou­pir sans pareil
La terre nous hisse du som­meil,
Terre unique, terre pro­digue,
Blessée au cœur par notre cer­cueil.

 (1925)

Sommaires