> Ariane Dreyfus

Ariane Dreyfus

Par | 2018-02-20T14:37:51+00:00 6 février 2014|Catégories : Blog|

 

Ariane Dreyfus, née au Raincy en 1958, vit en région pari­sienne, où elle se par­tage entre son tra­vail de pro­fes­seur de lettres en lycée et l’animation d’ateliers d’écriture, essen­tiel­le­ment en milieu sco­laire.

 

RECUEILS :

–  L’amour I, aux Editions De, 1993, puis repris dans Ariane Dreyfus par Matthieu Gosztola pour la col­lec­tion « Présence de la poé­sie » aux Éditions des Vanneaux, 2012.
Un visage effa­cé, aux Editions Tarabuste, 1995.
Les miettes de Décembre, au Dé Bleu, 1997.
La durée des plantes, aux Editions Tarabuste, 1998, et 2007 pour l’édition revue et cor­ri­gée
Une his­toire pas­se­ra ici, aux Editions Flammarion, 1999.
Quelques branches vivantes, aux Editions Flammarion, 2001.
Les com­pa­gnies silen­cieuses, aux Editions Flammarion, 2001.
– La belle vitesse, au Dé Bleu, col­lec­tion « Le far­fa­det bleu », 2002.
La bouche de quelqu’un, aux Editions Tarabuste, 2003.
L’inhabitable, aux Editions Flammarion, 2006 (Prix des décou­vreurs 2007).
Iris, c’est votre bleu, aux Editions Le Castor Astral (2008)
La terre vou­drait recom­men­cer, aux Editions Flammarion (2010)
Nous nous atten­dons (recon­nais­sance à Gérard Schlosser), aux Editions Le Castor Astral, 2012.
La lampe allu­mée si sou­vent dans l’ombre, José Corti, col­lec­tion « En lisant en écri­vant », jan­vier 2013.

 

OUVRAGE   QUI  LUI  EST  CONSACRÉ :

Ariane Dreyfus de Matthieu Gosztola, col­lec­tion « Présence de la poé­sie », édi­tions des Vanneaux, 2012. 

Sommaires