> Aux horizons du Sud

Aux horizons du Sud

Par | 2018-02-24T01:32:28+00:00 19 octobre 2012|Catégories : Blog|

 

Couleur, cha­leur et mêmes odeurs
Nous avons tous cela au cœur
Hors des sillons de cer­ti­tude
Nous autres, aux hori­zons du Sud

Cadence et danse, indé­pen­dance
Ne pas retom­ber en enfance
Ne pas voir misère en En-France
En la Troisième Ile : Ile-de-France
Hors des traces de ser­vi­tude
Insulaires esseu­lés
Et seuls
Et seules
Nous autres, aux hori­zons du Sud

Nos brumes sont de sable, de cha­leur
Nos signes, Tropiques ou Equateur
Enfants de la mer
Filles de sable
À peau noire
D’origine arabe

Par-delà man­grove et savane
Enchaînés à
Métropolis
Envoûtés par
Mégapolis
Vent-menés par Traite et tra­fic
Venus des hori­zons du Sud

Quimboisés par toutes leurs polices
Leurs leu­co­dermes démo­nades
Vaudou sur nous !
En déban­dade, ire ou dérade
Aliénés par toutes ces peaux lisses
Et che­veux droits comme il se doit
Au pays des Droits de l’Homme
Quimbois, vau­dou !
Tiens, bois, dou­dou !
Aliénés par ces che­veux qui glissent
Masques blancs sans
Ces peaux sau­vées
Chevelures grai­nées
Mêlés nos sangs
D’échappés
Banania, bam­bou­la, macaque
Diaspora Black
Nous avons des pas­sés qui marquent
Et aus­si un pré­sent qui claque
Un pas­sé de marques
Gens de marque
Au nez et aux barbes bar­bares
De nazillons nasillards

Pour s’ouvrir l’avenir se démarque
Prendre nos marques
À vos marques
Prêts
Partez
Nous cou­rons vite, long­temps et loin
Jamaïcains ou Éthiopiens
Droit devant
Sans dra­peau, au vent
D’Îles au Vent
Sans hymnes, au vent d’Îles sous le Vent
Soulevant
Haut nos fronts bistres
Sangs-mêlés
Sans-papiers, sans dieux ni maîtres
Sans che­mise
Sans pan­ta­lon
Sans papiers
Sans-papiers
Sans maître
Sans foi
Ni loi
Délits de faciès
Bavures pour baby­lones bar­bares
Nous autres, aux arcs-en-morne du Sud

Griffe, saca­tra, capre, capresse, signare, grif­fonne
Négritte, négrille, négrillonne
Octavon, congo, quar­te­ronne, mame­louque, mara­bou, métif, métive…

Marron, mar­ronne !

Blanche-Neige, basa­nés, métèques
Des mots qui nous font des bosses
Des maux qui nous don­ne­ront force
D’être bien debout dans nos peaux
Nous autres, aux arcs-en-ciel du Sud
Boule-de-neige, sang-mêlé, négro
Des mots qui font de nous des zéros
Des maux qui font de nous des héros
Des mots qui feront de nous des hérauts
Bronzé, mal lavé, mori­caud
Négro, négresse à pla­teau
Mal blan­chi, café au lait
Négrita, bistre et ras­ta­quouère
Bique, bicot, crouille, melon, beur
Raton, keu­bla, gens de cou­leur
Et si nous avions dans la tête
De nous sen­tir bien dans nos peaux
Nous autres, aux hori­zons du Sud ?

 

Pointe-des-Nègres  — lieu de débar­que­ment des Africains dépor­tés en escla­vage lors de la Traite négrière et du « tra­fic tri­an­gu­laire », 2003

 

© Suzanne Dracius
Exquise déré­lic­tion métisse, éd. Desnel (Prix Fetkann Poésie)