> Ce qui advient et ce qui n’advient pas [I]

Ce qui advient et ce qui n’advient pas [I]

Par |2018-08-16T04:54:33+00:00 26 octobre 2012|Catégories : Blog|

 

De ce qui advient ou n’advient pas l’ombre est me
semble-t-il le fan­tôme le moins expé­ri­men­té. Non
que de l’un à l’autre le double témoin comme qui
aurait déci­dé de tendre une oreille ou de figer son
souffle se sou­vienne de ce qui s’est pas­sé. Je ne suis
pas sûr que quelque chose se soit pas­sé quand est
remon­tée mal­gré l’obstruction des nuages une neige
peu encline aux ascen­sions. Remontée vers où
pour­rait-on deman­der.
                                        Ou que fait une neige
quand au lieu de des­cendre elle monte. Ou
pour­quoi de ce qui advient ou n’advient pas ne
jailli­rait pas un autre fan­tôme qui là-bas s’est glis­sé
dans l’hiver et ici dans les mots. Et pour­quoi ce
fan­tôme se glis­se­rait-il dans les mots ici.

Paris, mars-avril 2010

X