> Ce qui advient et ce qui n’advient pas [II]

Ce qui advient et ce qui n’advient pas [II]

Par | 2018-02-22T13:36:41+00:00 26 octobre 2012|Catégories : Blog|

 

Dans la pous­sière de ce qui a été quand s’y colle
non la farine mais une épais­seur des jours que ni
la pluie ni l’ombre ne savent déchif­frer – dans cette
pous­sière-là il sur­vit à deux pas de lui-même le vil­lage
que sur­plombe la mon­tagne. Loin trop loin de lui au
centre d’une cui­sine où depuis long­temps le blé a été
rem­pla­cé par l’acier et l’acier par le sou­ve­nir le repas
qu’on pré­pare est le seul remède contre la perte de
l’oubli.
            Il y a une fis­sure invi­sible dans le flanc de la
mon­tagne. Sur la col­line d’en face la ruine et le châ­teau
loin­tain en connaissent l’histoire. Elles sont aus­si
au-des­sus dans le ciel la ruine et la fis­sure. Et il y en a
même dans le flanc de ta peau. On dirait un lac cica­tri­sé.
On dirait que rien n’a été recou­su après l’opération.

Paris, mars-avril 2010
 

Sommaires