> CÉSURES & PLASTICITE

CÉSURES & PLASTICITE

Par | 2018-02-25T04:51:28+00:00 25 mai 2014|Catégories : Blog|

 

On vou­drait nous faire croire
Que les césures n’existent pas.
Or, quelque magique
Que soit le règne du milieu,
Il n’en demeure pas moins le lieu
Singulier de deux moi­tiés
Dont l’une a été trans­muée.

On vou­drait nous faire croire
Que les césures n’existent pas,
Que toute ubi­qui­té est vaine,
Alors que cha­cun n’est
Que scis­sion d’un autre,
Appel conti­gu, émar­gée pri­maire.
           

On vou­drait nous faire croire
En cet état trans­fuge,
Hors du champ de la pen­sée,
Or tout est plas­tique,
C’est dire ni ferme, ni césu­ré
Mais pris au sai­sir de la forme.

On vou­drait nous faire croire
Que les césures n’existent pas,
Ni même les blancs ou les ajou­rés,
Alors que tout en ce monde
Est meuble, à la lisière du tiers,
Insoupçonné.

On vou­drait nous faire croire.
Mais l’homme n’est qu’un sculp­té,
Un champ inex­tri­ca­ble­ment lié
De césures reines.