> Chaque fois que tu pars

Chaque fois que tu pars

Par |2018-10-19T15:26:50+00:00 25 mai 2014|Catégories : Blog|

 

chaque fois que tu pars tu me répètes
à satié­té les choses habi­tuelles
éteins la lumière dégivre le fri­gi­daire
balaie toutes les pièces serre bien
la molette de la bou­teille de gaz
abaisse la per­sienne laisse entr’ouverte
la salle de bain à cause des odeurs
et tu construis de par­faits hen­dé­ca­syl­labes
sans même t’en aper­ce­voir mon amour
tu ferais bien de mettre de côté
tes inces­santes et stu­pides craintes
car ta mai­son en ton absence
fleu­rit comme un champ au prin­temps
j’ouvre grand les portes et les oiseaux entrent
et la lumière jouant avec la pous­sière
crée de pré­cieuses ara­besques sur les meubles
suis une bonne fois mon conseil
laisse donc ton lit un peu défait
et consacre plus de temps à la poé­sie
toi que la nature a doté d’un solide sens de la rime

 

tra­duc­tion : Raymond Farina

 

 

Ogni vol­ta che par­ti

 

ogni vol­ta che par­ti mi ripe­ti
fino alla noia le solite cose
spe­gni la luce sbri­na il fri­go­ri­fe­ro
sco­pa in tutte le stanze chiu­di bene
la chiave del­la bom­bo­la del gas
abbas­sa le per­siane las­cia aper­to
solo un poco nel bagno per gli odo­ri
cos­truis­ci ende­ca­silla­bi per­fet­ti
sen­za che tu ne accor­ga amore mio
fares­ti bene a met­tere da parte
i tuoi conti­nui e stu­pi­di timo­ri
per­ché quan­do ci man­chi la tua casa
fio­risce come un cam­po a pri­ma­ve­ra
spa­lan­co porte ed entra­no gli uccel­li
e la luce gio­can­do con la pol­vere
crea pre­zio­si ara­bes­chi sopra i mobi­li
segui una buo­na vol­ta il mio consi­glio
las­cia il tuo let­to pure un po’ dis­fat­to
e dedi­ca più tem­po alla poesía
ch’hai un forte sen­so inna­to del­la rima

X