> Cigale

Cigale

Par |2018-08-20T14:36:58+00:00 11 octobre 2013|Catégories : Blog|

 

Saison de plaine immense,
été,
la cigale ne veut pas de la forêt,
sur la pierre est un gémis­se­ment
de longue brû­lure. Je me rends
à la terre avec des mains enne­mies
et déjà l’œil perd son ciel,
le som­meil est plus docile que l'eau
dans la veine des fûts. 
Ne me dites pas que la mer
est là où j’imagine un lent
désert et la soif creuse
une grotte et des barques au bord
que remue un sou­ve­nir de vent.
De pré­ten­tieux filets mettent le soleil
au sec et le moi­neau échap­pé
à la main de l'enfant
qui res­semble au matin.

Traduction André Ughetto

 

 

Cicala

 

Stagione immen­sa di pia­nu­ra,
estate,
la cica­la non vuole fores­ta,
sul­la pie­tra è lamen­to di lun­ga
arsu­ra. M'arrendo
alla ter­ra con mani nemiche
e già l'occhio perde il suo cie­lo,
è più docile il son­no che l'acqua
nel­la vena dei fus­ti.
Non mi dite che il mare
è là dove mi pen­so un len­to
deser­to e sca­va la sete
una grot­ta e barche a riva
muove un ricor­do di ven­to.
Fatue reti impi­glia­no il sole
all'asciutto e il pas­se­ro fug­gi­to
alla mano del fan­ciul­lo
che a ques­to mat­ti­no somi­glia.
 

X