> Claudia Carlisky

Claudia Carlisky

Par |2018-12-11T17:45:00+00:00 13 avril 2015|Catégories : Blog|

Peintre et poète, Claudia Carlisky est née en 1954 à Buenos Aires où elle réside jusqu'à l'âge de 4 ans. Après une enfance en France et une ado­les­cence en Argentine, elle vit à Paris depuis 1975.

Sa démarche lyrique et pic­tu­rale s'interroge sur l'existence, elle se pré­sente sous la forme d'une tra­jec­toire allant de l'ombre à la lumière, d'une matière fer­mée, muette, aveugle et sourde, vers une matière ouverte où tous les sens sont en éveil. Le souffle, l'énergie, le rythme du vide et du plein, la pas­si­vi­té active se trouvent au cœur de son œuvre, tou­jours à l'écoute d'une jus­tesse por­tée par la néces­si­té vivante et vitale du geste nour­ri par le souffle.

Comme peintre, Claudia Carlisky a par­ti­ci­pé à une tren­taine d'expositions indi­vi­duelles et col­lec­tives  en France, en Suisse, en Italie et en Allemagne depuis 1983.

Ses der­nières expo­si­tions – per­son­nelles, aux Temps du corps en février 2014 et à la Galerie Active-Art en décembre 2014, réunis­saient des estampes et des poèmes lus à voix haute grâce à un pro­cé­dé inno­vant. Cela fut éga­le­ment le cas pour les expo­si­tions col­lec­tives sur la péniche Daphné  à l'occasion d'un hom­mage ren­du au poète Nicolas Diéterlé en mars ain­si qu'au Centre d'Animation Montparnasse à Paris en sep­tembre 2014.

Pour voir et entendre cer­taines « œuvres qui parlent », acti­ver les liens  ci-des­sous.

 

http://​www​.oeu​vre​qui​parle​.com/​A​A​2​372

http://​www​.oeu​vre​qui​parle​.com/​A​A​2​233

http://​www​.oeu​vre​qui​parle​.com/​A​A​2​235

http://​www​.oeu​vre​qui​parle​.com/​A​A​2​258

http://​www​.oeu​vre​qui​parle​.com/​A​A​2​293

 

Poète bilingue et mélo­mane, Claudia Carlisky a fait de nom­breuses lec­tures publiques et don­né des réci­tals de poé­sie et de musique dans un réper­toire clas­sique, notam­ment avec le Trio Goodman com­po­sé d'Igor Kiritchenko, vio­lon­celle, Dimitri Khlebtsevitch, alto et Craig Goodman, flûte, à Paris et au Luxembourg.

Elle publie dans des revues poé­tiques en ligne et sur papier depuis 1978,  (Poésie et Peinture, Resonancias lite­ra­rias, Le manoir des poètes, Les car­nets d'Eucharis) Annuaire his­pa­noa­mé­ri­cain de poé­sie, Aerea, etc.), et des antho­lo­gies dont la der­nière, Pas d'ici, Pas d'ailleurs, Voix fémi­nines contem­po­raines publiée par Voix d'encre  en 2012.

Elle a conçu un recueil, Concerto pour un visage, à la demande de l'Union des Artistes plas­ti­ciens argen­tins pour leur inau­gu­ra­tion et des livres d'artistes qu'elle pré­sente lors de ses expo­si­tions entre 1992 et 2001. 

Elle fut nomi­née lors du Concours Simone Landry pour son poème Le silence revien­dra sur ses pas, le 8 mars 2010 dans le cadre de la jour­née inter­na­tio­nale des femmes.

 www​.face​book​.com/​C​l​a​u​d​i​a​C​a​r​l​i​skyclau​dia​car​lis​ky​.blog​spot​.fr/

 

Tirages d'art :

 Il s'agit d'un pro­cé­dé d'impression d'œuvres d'art de très haut niveau et de grande qua­li­té. Les estampes numé­riques sont réa­li­sées sur des papiers d'art haut de gamme. Ce pro­cé­dé est cou­ram­ment uti­li­sé dans les musées et gale­ries d'art pour ses qua­li­tés repré­sen­ta­tives et sa durée de conser­va­tion. La péren­ni­té d’une Estampe numé­rique peut être supé­rieure à 100 ans en fonc­tion des papiers uti­li­sés et du type d'impression (cou­leurs ou noir et blanc), dans des condi­tions d'exposition nor­males en inté­rieur, comme toute œuvre d'art ori­gi­nale. 

Ces estampes sont munies de flash codes per­met­tant d'entendre un poème. Ces flash codes, lisibles grâce à une appli­ca­tion (i-nig­ma par exemple) sur smart­phone ou ipod, per­mettent  d'entendre Claudia Carlisky  lire le poème asso­cié à l'estampe. Poèmes impri­més appo­sés près du flash code pour per­mettre de suivre la lec­ture orale et pour le public mal enten­dant si besoin.

 

X