> Cygne au Lac Struga

Cygne au Lac Struga

Par | 2018-06-25T21:12:50+00:00 27 décembre 2012|Catégories : Blog|

 

Comme  Yeats, je me lève­rais et  par­ti­rais :
J’irais aux lac  Innisfree.
Comme  le cygne, je vole­rais jusqu’au  Struga : que la paix
Coule sur moi, une goutte après l’autre.
Comme un bour­don­ne­ment d’abeilles. J’arriverais
A cet endroit où
Le men­diant et le roi sont égaux. Où la sen­sua­li­té et l’atemporalité
De l’esprit ont fleu­ri à la même heure
pour ceux qui les entendent. Je chan­te­rais moi aus­si
sur la branche dorée de Byzance.
Je me lève­rais et par­ti­rais à
jamais pour l’ile
d’Innisfree. Et à l’âge d’homme, quoi faire d’autre ?
Sinon, dans cette ville, deve­nue  nécro­pole depuis long­temps,
Même le fau­con n’écoute pas le fau­con­nier.
Les fruits  de mil­liers et mil­liers d’automnes dorés
Tombent dans le panier de Pandore
en direct. L’automne s’approche, dou­ce­ment et len­te­ment.
Et c’est ain­si que la vie se montre dépour­vue de tout sens.

 

Traduit du serbe par Nina Zivancevic

 

X