> Des hauts et des bas

Des hauts et des bas

Par | 2018-02-22T11:51:35+00:00 11 janvier 2014|Catégories : Blog|

 

Il est de ces che­mins des mornes
Ton souffle d’ébène
Sur le pan des gestes sonores
De ces villes en concur­rence de ciel
Des cœurs endet­tés d’amour
Pour une bonne cause
Je me suis rouillé dans ma peau
Jusqu’à l’haleine des rêves intenses
Au seuil des émis­sions noc­turnes
Je me suis livré dans ton allure
Comme un éter­nel bouf­fé d’atome

Je t’ai aimé au-des­sus des cas­sures rimées de mon exis­tence
Je t’ai aimé sans contrainte
Sans bar­be­lé autour du verbe
Je t’ai aimé sans dis­cré­tion pour le vide
Et si la rue n’est qu’un champ de mur­mure
Que les oiseaux tra­versent à dis­si­per leurs vols
Je te dis qu’il est dur d’aimer une mor­telle.

 

Sommaires