> Dix par être

Dix par être

Par |2018-08-20T14:38:28+00:00 24 août 2015|Catégories : Blog|

 

D
i
x

p
a
r

ê
t
r
e

 

 

 

Sépulture

  

   Le cep
prend racine
et tu t’absentes.

La sépul­ture t’accueille
le corps se fait gisant

et la sculp­ture appa­raît
trace essen­tielle
des os épars

le temps seul nous sépare.

 

***

 

 

PARTIR

 

 

L’Art s’oppose au pire

Et le rire y a sa part.

Le pâtre errant
En quête des étoiles , se tait.

Ses pre­miers pas
A l’initiale le guident

Et l’ire finale clôt toute que­relle.

 

***

 

ENSEVELIR

 

Lire en soi

Si l’on veut.

La sève s’en va.

 

Sous les voiles bruisse la vie
Que l’on veut rete­nir

Un peu encore.

 

***

 

DEFUNT

 

Feindre
Et se défendre.

Les jours se lassent.

Les fon­taines, sources où pui­ser
Les forces
Disent et disent encore
Les paroles.

Le fil de l ‘eau bleue
Montre le che­min.

 

***

 

REQUIEM

 

 

Qui aime la vie

Ecoute la  mort

Qui la vit
Aime encore.

Qui répète l’oubli
Tisse le sou­ve­nir

Qui aime la vie
Ecoute la mort.

 

***
  

   RETRECIR

 

Il y a l’idée de tresse.

 

Tresser une abon­dante che­ve­lure
Comme les fils de la vie

Pour les réduire à trois flots
Vagues et ondes mêlées
Mais domp­tées.

L’épaisseur garde le sou­ve­nir
Trace ondu­lante
De ce
Qui fut la vie.

La cire peut clore l’œuvre
Comme un sceau ter­mine
Le mes­sage
Et
Le rend authen­tique

Rester immo­bile.

 

***

 

REDUIRE

 

Réduire le temps
Réduire l’espace
Réduire les maux

Le ré appelle le réquiem
Le ré pré­cède  et
Cède la place.

Céder…..

Céder le temps
Céder l’espace
Céder les mots

Décéder.

 

***

COMBATTRE

 

Se battre
Oui
Mais contre qui ?

Un peu contre soi-même
C’est là où est la bles­sure

L’âme est prête,
Le feu s’éteindra peut-être
Mais l’âtre que vient-il faire ?

Les cendres seront éparses.

 

***

 

S’ENFUIR

 

Le bel aujourd’hui s’enfouit
Entre l’F et l’R.

L’air ,souffle de vie lais­se­ra l’eau
Pour fuir

 

L’S sépa­ré apos­trophe le verbe

Et la chair s’approche de la véri­té éphé­mère.

 

***

 

RAISONNER

 

Le son
Suit le rai de lumière

Résonne alors
L’oraison

Pour un O prê­té

L’Orient sera
Rendu à celui qui sait attendre

Le soleil se lève

Ecouter naître l’herbe tendre….

 

 

 

Ensemble paru aux édi­tions "A Fior'di car­ta" en 2007

 

 

 

X