> dormir par terre…

dormir par terre…

Par | 2018-02-21T02:27:55+00:00 10 octobre 2014|Catégories : Blog|

 

dor­mir par terre une sai­son des pluies

 

c’est la mor­nifle du siècle lorsque vaque et hante en poète les centres-villes du monde     un grand déses­poir de visages inquiets et de cœurs ser­rés qui pompent tout le fiel du corps     ces gens si pres­sés d’aller se faire prendre par l’autobus le taxi le métro ou l’avion trois heures d’avance     de l’abattement mélan­gé à de l’impuissance     ça vous magane un homme     encore une fois ver­ser des heures sup­plé­men­taires dans le réser­voir     se faire du sang de cochon en sachant qu’on tra­vaille à se rendre vul­né­rables     oh oui ça vous amoche un homme à coups de savate     cou­rir une vie entière à recu­lons sous la pluie bat­tante     ou lorsque la peur dans le tho­rax ça tra­verse de jus­tesse sans ses faire mas­sa­crer une rue bon­dée de morts qui marchent     tout pour ne pas être en retard     comme si le temps appar­te­nait à quelqu’un d’autre     ou qu’un poème     ça pou­vait attendre

 

 

Calme aurore (s’unir ailleurs, du napalm plein l’œil), Montréal, L’Hexagone, 2007, p. 88
 

Sommaires