Poète, essay­iste et romanci­er, Dra­gan Jovanović Danilov est né en 1960, en Ser­bie. Même s’il excelle dans divers gen­res lit­téraires, il est surtout con­sid­éré, dès les années 90, comme poète majeur de sa généra­tion. Auteur d’une œuvre abon­dante et var­iée, Danilov a pub­lié, jusqu’à présent, dix-huit recueils de poésie par­mi lesquels il faut men­tion­ner en par­ti­c­uli­er : Кућа Бахове музике / Mai­son de la musique de Bach, 1993 ; Кућа Бахове музике / Mai­son de la musique de Bach, trilo­gie, 1998 ; Хомер предграђа / Homère de ban­lieue, 2003 ; Моја тачна привиђења / Mes spec­tres exacts, 2010 ; Симетрија вртлога/La symétrie du tour­bil­lon, 2014. Danilov a égale­ment pub­lié cinq romans, dont : Алманах пешчаних дина /Almanach des dunes de sable, 1996 ; Иконостас са краја света / L’iconostase du bout du monde, 1998 ; Отац ледених брда / Le père des mon­tagnes de glace, 2009 ; Таласи београдског мора/Les vagues de la mer bel­gradoise, 2013 ; ain­si qu’un essai sous forme de man­i­feste poé­tique : Срце океана /Cœur de l’océan, 1999. Il est aus­si l’auteur de plusieurs mono­gra­phies sur les pein­tres serbes contemporains.