> du napalm plein les yeux

du napalm plein les yeux

Par |2018-08-15T11:35:46+00:00 10 octobre 2014|Catégories : Blog|

 

plus pure qu’un filet d’eau sur l’hymen
tu m’as sui­vi l’abandon aux lèvres
jusque dans ma cel­lule
Montréal Centre-Sud
per­sonne ne pou­vait nous entendre
nous mur­mu­rions
des mots d’or
peu importe la langue
elles sont toutes les mêmes
lorsqu’elles tournent ensemble
on s’est à peine com­pris
mais on s’est fou­tait
rien ne pres­sait
du sang sur les cuisses
nous habi­tions le temps
dans toute sa len­teur

 

 

Calme aurore (s’unir ailleurs, du napalm plein l’œil), Montréal, L’Hexagone, 2007, p. 47.
 

X