Je sui­vrai mon étoile…
J’irai au bout des mots,
Et par les che­mins du monde

J’oublierai ces mots qui nuisent,
Portent pré­ju­dice et meur­trissent,
À rendre aux cœurs purs l’amertume.

Je sui­vrai mon étoile…
Et sur les che­mins de ton pays,
Mon ami, j’irai cueillir ces paroles,
Qui rendent aux hommes l’humilité.