> Entre-temps (extrait)

Entre-temps (extrait)

Par |2018-12-14T07:26:56+00:00 5 avril 2013|Catégories : Blog|

 

Dans le halè­te­ment
du jour qui se dérobe
l’air tout entier
tremble

par­cou­ru de lueurs
loques de lumière
qui ondulent
à tra­vers les siècles.

*

L’aurore
immo­bi­lise
le ciel assailli de sel

en retrait dans le jour exact
une miné­rale rumeur
frôle la sagesse
du regard qui s’estompe
gor­gé de sel.

*

L’infime infi­ni
de nos pen­sées
s’éclaire
dans les psaumes
des pluies ardentes

empli par les réponses ténues
à de sombres ques­tions.

*

Chaque vibra­tion du jour
ramène aux clar­tés incer­taines
et épais­sit les incer­ti­tudes

Une res­pi­ra­tion fra­gile
me conduit au-devant de moi
et au tout dedans de moi

Les mots res­serrent leur trame.

*

Je creuse les mots
qui tiennent en éveil
au bord de la falaise

un étroit pas­sage
imper­cep­tible et fra­gile
entre être
et vivre.

*

Là où demeure
la mémoire obs­cure

l’ombre condense
l’évidence brû­lante
des mots

éclair pétri­fié
de notre propre vie
igno­rante d’elle-même.

*

Dans les fis­sures
de la mémoire
le peu de terre
remonte péni­ble­ment
vers nous

épar­pillé.

*

Tout est cou­leur de silence
et s’éternise
en la trans­pa­rence de l’instant

L’essentiel se tait

Il n’accorde que l’énigme
d’un ultime éclair
pour le décou­vrir.

*

Les pierres
me coupent de leurs arêtes vives
pour péné­trer le silence
je dois me dépouiller de moi-même

avant de dis­pa­raître
à nou­veau
dans l’ombre des mots.

*

Le ciel grave
quelques copeaux de lumière

quelque chose ici
se mur­mure
qui échappe à la mort.

 

Extrait de Entre-temps (édi­tions Interventions à Haute Voix, 2004, tirage épui­sé)

X