> ÉPITHALAME

ÉPITHALAME

Par |2018-08-17T04:08:41+00:00 5 septembre 2014|Catégories : Blog|

 

Je vidai mes rognons blancs gon­flés
Comme il convient à un homme marié, en silence.
Les dindes, je les rem­plis­sais d’air soi­gneu­se­ment.
Un pet vul­vaire m’ouvrit les yeux.
Je tirai vers moi le cor­don ombi­li­cal meur­tri.
Je l’enveloppai cru autour de mon cou.

 

tra­duit du serbe

par l’auteur

 

EPITALAM

Nabrekle bele bubrege ispraz­nio sam
Kako žen­je­nom i pri­liči, ćutke.
Ćurke sam pre­da­no punio vaz­du­hom.
Prdež iz vulve mi je otvo­rio oči.
Privukao sam k sebi zdruz­ga­nu pupča­nu vrp­cu.
Presnu je obmo­tao oko vra­ta.
 

X