> Et, face à la cathédrale

Et, face à la cathédrale

Par |2018-10-17T03:55:55+00:00 13 septembre 2014|Catégories : Blog|

 

Et, face à la cathé­drale, les plats que nous appor­tait la ser­veuse en ter­rasse. En ren­trant, la tem­pête ouvrait des brèches et la pluie en lon­geant la façade ouest et le por­tail royal, les apôtres qui nous décou­vraient H. et moi (et rois et reines de l’Ancien Testament, ange de Rodin, etc.), fouillés par un regard absent. Tu disais : soli­tude de nous peu à peu deve­nue pierre, le corps, déro­bé d’un souffle. Et nos voix, refuges de chants, en par­tage par­mi les sor­biers, mas­sifs de roses ou bien mêlées aux branches, ana­logues aux lan­ternes sur fond de nuit, paral­lè­le­ment, scie des gar­gouilles pour nous gui­der, par­celles de nous encore, de ce qui demeure, loin, par­mi les herbes brû­lées.

 

                                                                                                Chartres, 10 juillet 2008

 

 

Extrait d’Usage des cendres pré­cé­dé de Feuillets du midi (Chartres, Lisbonne, Venise), Le Préau des col­lines, 2010

X