> Et le hasard approuve…

Et le hasard approuve…

Par | 2018-02-24T13:01:11+00:00 2 janvier 2014|Catégories : Blog|

 

(pas­sa­ble­ment ennuyé) les cimes de som­no­lence
des stra­tèges

tous se mettent à se don­ner des tapes dans le dos
s’encourageant les uns les autres en se disant qu’ils ont com­pris
le mes­sage
des timides rayons qui viennent de l’autre côté sous la porte

les grandes res­pon­sa­bi­li­tés leurs reviennent à l’automne
au moment de la pré­pa­ra­tion des nou­velles confi­tures
(des quan­ti­tés toxiques de poires
de pommes et de fruits fores­tiers qui n’ont jamais vu la forêt
et que même les vers prennent soin d’éviter
entrent dans la pré­pa­ra­tion du plus vis­queux futur…)

le jour se pré­sente avec sa sur­face de gra­nit
que la lumière polit de manière répé­ti­tive
tous dési­rent une visi­bi­li­té maxi­male pour leur
vide trans­pa­rent pen­dant que les doigts
en taton­nant cherchent à décou­vrir une infime fis­sure
et les ongles fouillent
en s’accrochant à un rebord
afin de résis­ter le plus pos­sible à la tem­pête qui balaie tout

la pal­pi­ta­tion sexuelle de la pierre émet les vapeurs chaudes de
ces ter­reurs que seul un enfant
sait dis­per­ser d’un souffle tel un pis­sen­lit…

il est le seul qui ne désire par
être vu
car lui seul se voit caché en lui-même
et le hasard approuve

 

 

tra­duit du rou­main par Benoît-Joseph Courvoisier