> Etats des Lieux. 13 poètes américains contemporains

Etats des Lieux. 13 poètes américains contemporains

Par | 2018-05-22T06:30:11+00:00 20 janvier 2014|Catégories : Blog|

Ce livre est une excel­lente nou­velle pour tous ceux (et ils sont nom­breux) qui, dans l’espace fran­co­phone, aiment ou veulent décou­vrir la poé­sie amé­ri­caine contem­po­raine. Non pas toute la poé­sie amé­ri­caine contem­po­raine bien sûr, cela est impos­sible tant le conti­nent nord-amé­ri­cain est riche de ce point de vue là (poé­tique). Il n’est que de voir le nombre extra­or­di­naire d’excellentes revues, la plu­part pas­sées au numé­rique (ou nées là) depuis belle lurette. La réa­li­sa­tion de cette antho­lo­gie, sous la direc­tion d’Antoine Boisclair, spé­cia­liste (entre autres) de la poé­sie qué­bé­coise, vient de l’invitation lan­cée en direc­tion d’écrivains qué­bé­cois, invi­ta­tion à tra­duire des poètes amé­ri­cains actifs au cours des qua­rante der­nières années. Du coup, le pano­ra­ma, s’il n’est pas exhaus­tif, est signi­fi­ca­tif des ten­dances récentes de la poé­sie amé­ri­caine. On lira ain­si : Ashbery, Clampitt, Creeley, Glück, Howe, Merwin, Montague, Ormsby, Palmer, Simic, Strand, Wilbur et Wright. Ce n’est pas rien. Chaque poète fait l’objet d’une courte et claire pré­sen­ta­tion sui­vie de la tra­duc­tion de 5 ou 6 poèmes. Un livre à lire, une vraie pro­me­nade pas­sion­nante que l’on com­plè­te­ra dans Recours au Poème puisque trois des poètes pro­po­sés par cette antho­lo­gie ont déjà été publiés dans nos pages : Simic, Merwin et Ashbery.  

On pour­ra aus­si com­plé­ter ces lec­tures par le sui­vi de la chro­nique consa­crée à la poé­sie amé­ri­caine, et plus géné­ra­le­ment anglo­phone, dans nos pages, par Elizabeth Brunazzi. Une chro­nique qui se pour­suit cette année. Et pour ceux qui envi­sagent après toutes ces lec­tures de décou­vrir des revues d’outre-Atlantique, on conseille­ra la revue online Coldfront, très lue là-bas, et qui chaque jour oriente ses lec­teurs vers des poèmes parus dans telle ou telle revue. Nice jobs.

X