> Extrait de Schubertiana

Extrait de Schubertiana

Par | 2018-05-22T06:34:00+00:00 4 mai 2013|Catégories : Blog|

 

Tant de choses aux­quelles nous devons faire confiance pour par­ve­nir à vivre notre vie quo­ti­dienne sans nous enfon­cer en terre !
Faire confiance aux masses de neige qui s’agrippent à la mon­tagne au-des­sus du vil­lage.
Faire confiance aux pro­messes de silence et aux sou­rires enten­dus, être per­sua­dé que les télé­grammes funestes ne nous concernent pas et que le sou­dain coup de hache inté­rieur ne nous frap­pe­ra pas.
Faire confiance aux essieux qui nous portent sur l’autoroute, au milieu d’un essaim d’abeilles en acier trois cents fois agran­dies.
Mais rien de tout cela ne mérite, à vrai dire, notre confiance.
Les cinq musi­ciens nous disent que nous pou­vons faire confiance à tout autre chose.
À quoi donc ? À autre chose, et ils font un bout de che­min avec nous, vers là-bas.
Comme lorsque la lumière s’éteint dans l’escalier et que la main suit – confiante – la rampe aveugle qui se dirige dans le noir.

 

Extrait de Schubertiana, poème paru ini­tia­le­ment dans un recueil édi­té en 1978, tra­duit du sué­dois par Jacques Outin, in Baltiques, Œuvres com­plètes 1954 – 2004, Gallimard, 2004.

X