> Feu [4]

Feu [4]

Par |2018-08-18T20:42:23+00:00 3 août 2012|Catégories : Blog|

 

   Les feuilles sur la pointe des pieds
   se nour­rissent de brouillard
   et la mémoire est froide.
   Mais lorsque le palais de la nuit
   est bai­sé par la voix qui fait mal
   une flam­bée cré­pite par­mi l’herbe.
   Alors je compte les ombres
   je clas­si­fie les obs­cu­ri­tés
   pour évi­ter que l’oiseau de nuit ne me frôle.
   Puis un galop de che­vaux
   défi­gure les constel­la­tions
   ouvre leurs gueules
   res­pire des cou­leurs jaunes.
   Et je suis au milieu du feu
   sans que je me brûle.

 

Traduction Yves Roullière
 

X