> Global Worning (Crise)

Global Worning (Crise)

Par |2018-10-21T21:28:42+00:00 25 septembre 2012|Catégories : Blog|

 

s'il est vrai que tout être
dans sa vie
devient un jour pro­phète
aujourd'hui
c'est mon jour…

dro­gués et alcoo­liques
hommes et femmes
putes et vierges
croyants et incroyants
vous qui
tout nus dans vos rêves pué­rils
dévo­rez des yeux
des vulves et des verges

oyez

en ville sont appa­rus
des détra­qués d'une nou­velle engeance
des fous furieux des bêtes fauves
qui rem­plissent leurs verres de sang racial
dont les soû­le­ries affectent la couche d'ozone
dont la pol­lu­tion attaque les gratte-ciel

dro­gués de tous les pays
alcoo­liques her­ma­phro­dites putes
croyants et incroyants
venez unis­sons-nous
avant qu'il ne soit trop tard
pro­cla­mons la FURIE GLOBALE
avant que ne soit iso­lé le gène de la furie
avant que la tem­pé­ra­ture ambiante
n'atteigne celle de l'enfer

mais peut-être est-il déjà trop tard…

dro­gués alcoo­liques de toutes races
vierges et putes
croyants et incroyants
(pour le dieu nou­veau
vous êtes tous géné­ti­que­ment
égaux)

venez s'il vous plaît
appro­chez-vous sans bruit
appro­chez de l'arche nou­velle
(que leur enfer
reste le leur ! )

aujourd'hui j'ai vou­lu
recom­men­cer toute mon his­toire
depuis la fin
(comme les saints le firent
semble-t-il
dans l'Evangile)

com­ment pour­riez-vous ne pas me croire
vous qui avez cru aux his­toires d'enfer
et de para­dis

s'il est vrai que tout être
dans sa vie
devient un jour pro­phète
aujourd'hui
c'est mon jour…

 

Traduit de l'arménien orien­tal par Vahé Godel
Poème extrait de
Moi je n'ai pas de nom (poèmes 1996-2003), édi­tions HKM, Erevan, 2003.
 

X