> Hilde Domin

Hilde Domin

Par |2018-08-15T17:24:36+00:00 13 juillet 2014|Catégories : Blog|

Hilde Domin est née en 1909 à Cologne (Allemagne) et morte en 2006 à Heidelberg. Étudiante en Italie, elle doit fuir les lois fas­cistes contre les Juifs. Après un pas­sage par Paris puis Londres, en juin 1940 elle trouve fina­le­ment refuge à Santo Domingo – le dic­ta­teur Trujillo, allié des Etats-Unis, ayant déci­dé pour des rai­sons éco­no­miques et poli­tiques d’accueillir sur l’île des Juifs fuyant le nazisme. Elle ne revien­dra en Allemagne qu’après 22 ans d’exil. À 50 ans elle publie son pre­mier livre et prend pour nom Domin en hom­mage à la République Dominicaine. Suivront de nom­breux livres et elle s’imposera comme une des voix les plus atta­chantes et plus pro­fondes de la poé­sie alle­mande d’après-guerre, aux côtés de Nelly Sachs et Rose Ausländer.

Si Hilde Domin peut conju­rer l’obsession de la mort, l’arrachement, l’exil et la perte, c’est en dépouillant la langue et l’être, jusqu’à l’humilité. Alors le poème devient ce fil de lumière dans l’obscur qui nous cerne.

 

En fran­çais :

Avec un si léger bagage /​ Mit leich­tem gepäck. Traduction Stéphane Chaumet. Éditions L’Oreille du Loup, 2010.

Dossier Hilde Domin dans la revue Belles-Lettres, n°1-2, 2010.

X