> i and the Village

i and the Village

Par |2018-12-17T06:09:21+00:00 11 novembre 2013|Catégories : Blog|

 

(after Marc Chagall)

Dew drops into jade a three-quar­ter moon.
Love O love ! Your uproo­ted flo­wer dis­si­pates

Its scen­ted­ness onto my hand, soon
soon recal­ling to me a cer­tain music –

My fate was always to leave the place
where moon dan­ced with subtle Neptune !

All dis­solves –
save your remem­be­red face,
your lau­ghing in the street and your dan­cing for the moon !

Your jade rings and your flo­wer are my jewel,
sha­ding eve­ry­thing green, and purple, a rich blue.

Dew drops into jade a jewel­led moon,
Her white flo­wer dis­solves under blue.

I remem­ber a face, now caught into light,
now a tone, a jewel­led ring, a cer­tain bright hue –

 

 

moi et le Village
(d’après Marc Chagall)

Version fran­çaise, Elizabeth Brunazzi

La rosée découle en jade une lune aux trois quarts
L’Amour O l’amour ! Ta fleur arra­chée embaume

De son par­farm ma main, bien­tôt
bien­tôt me rap­pe­lant une cer­taine musique-

Mon des­tin a tou­jours été de quit­ter le lieu
où la lune dan­sait avec la sub­tile Neptune !

Tout se dis­sout-
sauf le sou­ve­nir de ton visage,
ton rire en pleine rue et ta danse pour la lune !

Tes bagues de jade et ta fleur sont mes bijoux,
nuan­çant toutes choses d’une teinte de vert, de pourpre, d’un bleu pro­fond.

La rosée découle en jade une lune ornée comme un bijou,
Sa fleur blanche fond sous le bleu.

Je me sou­viens d’un visage, main­te­nant fixé en lumière,
main­te­nant un ton, une bague ornée de bijoux, une cer­taine nuance brillante.

X