> J’ai une fois tué le pittoresque
X