> J’attends les métamorphoses du silence

J’attends les métamorphoses du silence

Par | 2018-02-24T14:48:15+00:00 19 octobre 2013|Catégories : Blog|

Dessin 3 (Orphée tout en noir enca­dré par une porte noire).

 

 

J’attends les méta­mor­phoses du silence
si tu dis tu erres
mon Eurydice as-tu mar­ché en vain
je ne peux que le poème amou­reux

le dieu de la mort
pos­sède une géo­mé­trie lumi­neuse
je n’ai que l’encadrement obs­cur de la porte
à peine me vois-tu dans l’espace du pas­sage

j’ai pour­tant brillé mes rai­sons étaient bien pesées
le dieu de la mort en a conve­nu
il t’a lais­sée par­tir
mais je n’avais pas les paroles bal­le­rines

pour que ton pied n’accroche plus au roc
je n’avais pas les mots
qui te déli­vre­raient
j’attends les méta­mor­phoses du silence

 

 

« Sur le pas de l’ombre » (Variations sur le thème d’Orphée à par­tir de des­sins de Michèle Iznardo).