> Je n’ai pas vu le temps passer

Je n’ai pas vu le temps passer

Par |2018-08-14T19:25:04+00:00 29 décembre 2013|Catégories : Blog|

 

Je n'ai pas vu le temps pas­ser
Le soir est tom­bé
Mes yeux se sont cou­verts de suie, – la nuit
  des hommes
A mode­lé des lettres
Pour moi, indé­chif­frables
Puis l'amour est venu
Comme un enfant mal débar­bouillé, d'abord,
  – atten­tif aux autres
À mesure que ses yeux s'ouvraient
Que ses jambes gran­dis­saient, – que son cœur
Se raf­fer­mis­sait : se nour­ris­sant des années
– Comme d'autres de lait –
Pétrissant mon âme, et frap­pant, un jour,
  à ma porte – où je l'ai vu appa­raître
Vieux, et véné­rable – : un amour tous­so­tant,
  et cra­cho­tant
Flageolant sur ses jambes – mais un amour
Tout de même – : lui non plus
N'a pas vu
Le temps pas­ser

X