> Je ne sais plus

Je ne sais plus

Par |2018-08-15T19:15:48+00:00 18 novembre 2012|Catégories : Blog|

 

S’il m’arrive d’expliquer aux élèves,
dans les classes où l’on m’invite,
ce para­doxe d’une poé­sie qui naît et s’épanouit
quand les mots nous manquent
pour par­ta­ger le ver­tige, la joie ou la peine
qu’on ne peut gar­der pour soi,

si je suis prompt à leur chan­ter la louange
de toute langue qui magni­fie
aus­si bien qu’elle explique,
de toute langue qui sug­gère,
détaille, célèbre et caresse
autant qu’elle ins­pire,
je ne sais plus que leur dire
à l’heure des dis­cours poli­tiques
quand la vin­dicte chasse l’argument,
quand les mots qui abondent
lâchent le men­songe et la déma­go­gie
avec le flot des for­mules conve­nues,
le vomi du mépris.

Je ne sais plus com­ment leur expli­quer
qu’on s’augmente avec la langue,
que les mots peuvent contri­buer
à nour­rir le silence de patience et de fer­veur,
nous aider à inter­ro­ger la vie,
à dou­ter, en êtres de parole.
Je ne sais plus que dire des chances du poème
quand la bonne conscience s’acquiert à si bon compte
au prix de quelques injures,
d’une sur­di­té consen­tie,
d’une volée d’anathèmes.
 

X