> Jean Dif

Jean Dif

Par | 2018-02-24T01:28:58+00:00 25 mai 2014|Catégories : Blog|

Jean Dif écrit de la poé­sie depuis son ado­les­cence. En 1956, les Cahiers de Rochefort publièrent un de ses pre­miers recueils : La Voix Publique. Cette publi­ca­tion fut sui­vie d’une longue période de silence pen­dant laquelle il conti­nua néan­moins à écrire. Au cours de la der­nière décen­nie du ving­tième siècle, il se remit à publier. Plusieurs revues, fran­çaises et étran­gères ont accueilli ses textes. Certains d’entre eux ont été tra­duits en espa­gnol, en anglais et en néer­lan­dais. Il est actuel­le­ment l’auteur d’une dizaine de recueils. Citons : Variations, Netchaiev dit, Masques de givre, Sous les cou­teaux des hor­loges, aux édi­tions Encres Vives et L’aile de la cendre, chez Edilivre, dans lequel sont repris des poèmes de la période 1956-1990.

Jean Dif est éga­le­ment l’auteur d’ouvrages his­to­riques et de récits de voyage. Il a tra­duit des poèmes de plus d’une cen­taine d’écrivains étran­gers, de l’anglais et sur­tout de l’espagnol. Ces tra­duc­tions peuvent être lues sur son site Internet : http://​jean​.dif​.free​.fr. Il est le tra­duc­teur du recueil du poète espa­gnol Santiago Montobbio : La poé­sie est un fond d’eau marine, publié par les Editions du Cygne, en 2011, et celui du recueil du poète argen­tin  Luis Benítez : Les Imaginations, publié en 2013 chez L’Harmattan.