Le recueil nous par­le de présence.

D’abord s’a­vancer vers le rideau noir avant de se voir, puis « s’a­ban­don­ner au risque du lyrisme » et aller vers ses doutes, « inondées d’en­fance » : c’est ain­si qu’on fran­chit des ter­res éven­trées et des océans noyés, par­fois en se per­dant dans les dédales de l’être au monde, puis en se cher­chant on tombe, on se relève et on court avec son ombre, et on retrou­ve son corps et son vis­age de l’autre côté des mirages… Ce monde est-il un théâtre ? La scène du théâtre est-elle la vie ?

L’au­teur retrou­ve l’hu­main sur les planch­es, les « yeux dans le drapé du silence ».

Le recueil en deux par­ties, entre pro­logue et épi­logue, est d’abord une quête de l’autre et de soi-même. Dans un sec­ond temps, le lecteur ren­con­tre la diver­sité humaine où on échange des mots pour un peu plus de lumière, où la magie opère, où la poésie est arrachée au silence nu des pier­res pour se « soûler de vérité », où l’ex­cès est là pour la joie d’être, pour « exhiber le sub­lime », même si des rires déments et des rus­es savantes sont sur le chemin, qu’il faut éviter pour voir « des vies à vivre immenses ».
 

extraits :

 

Je te vois arriv­er un cri en bouche
Où vas-tu entre tumulte et fureur ?
Je m’a­vançais je m’avançais
Broy­ant l’air des ruines…

 

Redonner
              bour­rées d’ambition
Foi à la beauté
Ardeur renouvelée
Où me retrou­ver sinon où je suis ?

 

Nous revenons du combat
Sans avoir tué
La guerre
Quand même je m’enchante
D’apercevoir ici
L’oeil ouvert
Des soifs de sens à célébrer

 

 

mm

Eric Jacquelin

À pro­pos de Eric Jacquelin Mem­bre de An Amz­er Poésie Prési­dent du con­cours de Poé­siz Leclerc/An Amz­er Site poésie : http://ericjacquelin.over-blog.com Site pho­tos : www.ericjacquelin.com Recueils : CRINIERES DES REVES, Cham­bel­land, 1989 ANTHROPOPHAGES, édi­tions LGR, 1996 LOINTAINS, édi­tions LGR, 2000 LE FRONT CONTRE LE CIEL, 2009 3ème prix de la ville d’Arles et 2ème prix Tavel-Avi­gnon, pre­mière par­tie éditée dans la sélec­tion annuelle de Tara­buste LES REVES DE LA MEDUSE, la baie en poésie, 2010 1er prix de la baie du Mont St Michel JE PARLE SI BAS QUE SEULE LA LUMIÈRE PEUT M’ENTENDRE , La Nou­velle Pléi­ade, 2012 1er prix de la Prin­ci­pauté d’Orange L’ARBRE ET LA MER, 2013 3eme prix de la ville de Pau LA MORT DU POISSON A PLUME, 2015 Prix Blaise Cen­drars de la ville de Vannes PRIMITIVES , La Nou­velle Pléi­ade, 2019 Revues et Antholo­gies : Par­tic­i­pa­tion à des revues : Tara­buste, le cris d’os, Phréa­tique, Recours au poème… Antholo­gies : Triages, Flammes Vives, Société des Poètes Français, Edi­tions Robin… Organ­i­sa­tion du print­emps des poètes au château de Ker­groad­ez, près de Brest, avec des poètes amis, Jean-Pierre Boulic, Gérard Le Gouic, Gwen Gar­nier-Duguy, Louis Bertholom, Eve Lern­er et bien d’autres.