> Jeanne Sétian

Jeanne Sétian

Par | 2018-05-24T23:39:12+00:00 22 mai 2017|Catégories : Blog|

 

 

Jeanne Sétian est née en 1944 dans un vil­lage d’Ardèche, de parents armé­niens res­ca­pés du géno­cide de 1915. L’apprentissage de la langue fran­çaise et la réus­site à l’école jouent un rôle déter­mi­nant dans sa vie. Elle intègre l’Ecole Normale de l’Université de Grenoble (1964-1969) et devient pro­fes­seur  de phi­lo­so­phie et psy­cho­pé­da­go­gie à Rodez. (1969-1977). Engagée dans la Recherche INRDP  sur le thème « l’enfant et la poé­sie à l’école » (Académie de Toulouse), elle tra­vaille  en com­mun avec le lin­guiste et poète Georges Jean, et inter­vient dans les classes mater­nelles et élé­men­taires sur ce thème. De 1977 à 2002 elle enseigne la phi­lo­so­phie au lycée, à Salon de Provence,  enri­chie d’une expé­rience où la construc­tion de soi, les rap­ports avec autrui, le lan­gage et l’imagination ont tou­jours occu­pé une place de choix. Elle se dirige donc vers un exer­cice de la phi­lo­so­phie exi­geant et auda­cieux pour tous. En 2005, à l’occasion d’un tour­nant de vie, elle com­mence à écrire et crée ses pre­miers poèmes. Elle découvre en 2011 la revue poé­tique « La main mil­lé­naire » où ses poèmes sont publiés depuis 2013. Elle décou­verte éga­le­ment  « Recours au poème ». Depuis elle par­tage des poèmes avec  poètes,   peintres, plas­ti­ciens, photographes….De ces ren­contres naissent aus­si des « Fragments » qui seront pour cer­tains publiés. Elle est l’auteure de recueils encore inédits : « J’ai tel­le­ment de choses à vous dire », « Le chant de l’arbre, de la terre et de l’eau », « Terres d’Ici et d’Ailleurs «  ain­si que de beau­coup d’autres textes.  Pour elle, la poé­sie est un che­min qui se cherche et qui s’ouvre au plus près de la vie.

« Il se peut que la poé­sie soit l’autre nom que l’on donne à l’amitié », Serge Velay (La Main mil­lé­naire N°14).

 

 

 

X