> La Hussarde

La Hussarde

Par | 2018-02-25T10:43:06+00:00 21 mai 2017|Catégories : Blog|

 

 

J’ai gagné la hau­teur des toits pour entendre votre rumeur, comme on res­pire une fleur. Dans la rue je sens bruire les étoffes de votre élé­gant man­teau et la fumée de votre ciga­rette des­sine des rubans blancs. Immobile, l’esprit fri­vole, je croise mes sou­liers de satin devant le ciel de craie bleu sombre.

Les façades accueillent votre ombre qui glisse et s’interrompt à cha­cune des fenêtres. J’écorche mes bras aux tuiles rouges. Les pous­sières dans le soleil constellent et encadrent votre pas. Des petits points de lumière cli­gnotent.

Par une grande et lourde porte de bois, vous entrez, trou­blant le récit de mon his­toire. De ma hau­teur, vous avez dis­pa­ru.

Une raie d’or sou­dain redé­coupe votre visage. Un chan­de­lier à trois branches déroule le nou­veau décor. Les par­fums des tapis­se­ries s’agrafent à mes narines .

Au-delà de la longue toi­ture, vous embras­sez tout l’espace. A votre table, dans le trem­ble­ment des trois flammes, vous écri­vez. La musique m’arrive cas­sée, en valses sai­sies par le froid.

J’emploie mon ivresse à vous lire. Cachée sous le grand capu­chon, vous m’emportez dans la bour­rasque de la bruine gla­cée. De la hau­teur des toits, j’ai recon­nu votre parole.