> Là où la Seine s’effiloche

Là où la Seine s’effiloche

Par |2018-10-18T09:21:28+00:00 23 décembre 2012|Catégories : Blog|

 

Là où la Seine s’effiloche
En franges de feuilles et d’eau
Une ancre rouille
Par défaut d’abordage

L’été monte sur une échelle
Une for­ma­tion de séca­teurs
Survole les jar­dins
Quelqu’un lit
Vu de haut
Dimanche taille ses haies

Des câbles tendent
Leurs jambes d’acier
Se livrent à l’âpre course
De l’immobilité

D’où vient qu’un jour
Comme celui-ci
La vie se puisse
Toucher du doigt ?

Cossues pour­tant
Sont les mai­sons
Bourgeoises à tuer le temps
Avec leurs lucarnes guin­dées
Et leurs grands airs de déjà vu

Des roues de la for­tune
Emportent des cyclistes
Vers la semaine en contre­bas
La pente abrupte
Qui tombe à pic
Jusqu’au lun­di

X