> La poésie symboliste, anthologie

La poésie symboliste, anthologie

Par |2018-10-19T20:17:27+00:00 14 décembre 2014|Catégories : Critiques|

 

Belle pré­sen­ta­tion pour cette antho­lo­gie, avec une repro­duc­tion de Gauguin, La vision après le ser­mon. Les poètes sym­bo­listes sont pré­sen­tés avec leurs pré­cur­seurs où une large part est lais­sée à des poètes moins connus. Difficile d’établir une antho­lo­gie qui reprend l’essentiel d’une œuvre, parce qu’elle pré­sup­pose tou­jours un choix qui est une éli­mi­na­tion. Le lec­teur y trouve Mallarmé, Verlaine, Corbière, Laforgue… mais aus­si Dubus, Nau, Retté, Rollinat…, poètes connus et moins connus pour les­quels une petite intro­duc­tion est écrite. Cette antho­lo­gie se veut didac­tique, sans gêner, où le sym­bo­lisme y est expli­qué, avec ses ori­gines, ses consé­quences et son évo­lu­tion, le tout lié à la musique et à la pein­ture. Pour ceux qui le dési­rent, des livres de réfé­rences, Pour aller plus loin, sont men­tion­nés. Les grands évé­ne­ments poli­tiques du moment sont signa­lés. D’une agréable lec­ture, cette antho­lo­gie aborde aus­si les aspects du lan­gage, de la musique des mots, de la crise du vers. 

X