> L’AGE DU SILENCE

L’AGE DU SILENCE

Par | 2018-02-23T13:36:40+00:00 2 septembre 2017|Catégories : Blog|

 

 

 

Après l’âge d’or de l’enfance

                                                Après celle pleine de fruits (au moins en ensei­gne­ments bons pour les autres si ce n’est aus­si pour nous-mêmes),
Après celle rem­plie de rouille et de camphre de la vieillesse
Nous attend tous
Jusqu’au der­nier
L’âge du silence.

 

Ça se passe dans le ventre même
Engendrant tous les temps et les sai­sons
Dans le ber­ceau de tout ce qui naît
Dans le ventre de la terre
Lorsque nous fusion­nons avec lui,
Et lorsque nous fabri­quons silen­cieux comme lui, comme des plantes
Les futurs âges de l’humanité
Que nous allons ensuite regar­der depuis les pro­fon­deurs

 

En nous immer­geant dou­ce­ment d’encore un cran
Vers le cré­ma­to­rium cen­tral
Toujours plus loin du mou­ve­ment et du bruis­se­ment
Du tumulte et du mou­ve­ment
Jusqu’où le mou­ve­ment n’est plus
Qu’un point
Un seul point incan­des­cent
En se consom­mant et en s’élaborant tou­jours lui-même
Sous le toit fami­lier et vaste du silence abso­lu.

 

Ce poème fait par­tie du recueil inti­tu­lé Le Vers Libre
(Editura Tineretului, Poèmes 1931-1964)