Lau­rence Bou­vet est née à Saint-Mandé dans le Val-de-Marne en 1966. Psy­cho­logue clin­i­ci­enne de for­ma­tion et poète, elle explore les arcanes de l’âme mue par un désir de vérité et taraudée par une ques­tion au cœur de son art poé­tique: que peu­vent attein­dre les mots des raisons qui font de l’être un être “humain” et plus encore un “être pour la mort”. Elle abor­de en poésie les thèmes de la mélan­col­ie, de la soli­tude, de la mort et de la folie et penche sans choir vers les lim­ites incer­taines entre la réal­ité et la perte de celle-ci, con­sciente que ce vac­ille­ment sub­jec­tif car­ac­térise le proces­sus même de l’écriture.

Ses influ­ences et références: Yves Bon­nefoy, René Char, René Guy Cadou, Vic­tor Hugo, Hen­ri Michaux, Antonin Artaud, Stéphane Mal­lar­mé, Camille Claudel, Mireille Sorgue, Gilles Deleuze, Chloé Delaume.

Lau­rence Bou­vet a pub­lié dans plusieurs revues: Les Cahiers du Sens, Comme en poésie, Vivre en poésie, Le Cap­i­tal des mots.

Prix Arthur Rim­baud 2005 de la Société des poètes français.
Elle est mem­bre du col­lec­tif Hélices poésie.

Œuvres

Aux édi­tions Le Vert-Galant: Spir­i­tu­al­ités, 2006 (avec Rose­may Nivard et Pierre Maréchaux)

Aux édi­tions Hélices poésie : Melan­cho­lia si, 2007

Aux édi­tions L’Har­mat­tan : Tra­ver­sée oblig­a­toire, 2009

Aux édi­tions L’Har­mat­tan : Unité 14, 2010

Antholo­gies

Poésie sur Marne, Édi­tions Hélices, 2007

L’an­née poé­tique, Édi­tions Seghers, 2008

L’Athanor des poètes, Antholo­gie 1991–2011, Édi­tions Le Nou­v­el Athanor, 2011.

Enfances, Regards de poètes, Edi­tions Bruno Doucey, 2012.