> Le chant perdu

Le chant perdu

Par |2018-10-15T13:26:58+00:00 25 mai 2014|Catégories : Blog|

 

Lentement le sable coule et s'effacent les pas
Entre la mémoire et l'oubli il n'est pas
de solu­tion de conti­nui­té
Remords et regrets Souvenirs et nos­tal­gie
Tout est à la fois l'un et l'autre
et aus­si bien l'autre que l'un
face et pile d'une mon­naie
lan­cée en l'air par le des­tin
Le jour cède place à la nuit
et la nuit s'achève en aube
d'un autre jour aus­si­tôt
que pia­notent les pétales
dans la rose­raie de l'aurore
Pour la plante assoif­fée la pluie
est comme une béné­dic­tion
Mais peut être aus­si tra­gé­die
Et le soleil fait rire la pluie
L'eau s'infiltre à tra­vers le sol
pour que plus tard la source éclaire
l'obscurité du fond d'un puits
ou le jet blanc d'une fon­taine
Dans les méandres vir­tuels
de l'éponge qui nous habite
les sou­ve­nirs s'insinuent
s'éparpillent et se dis­solvent
en dépo­sant sur les parois
des grottes que le sang éclaire
goutte à goutte les concré­tions
qui édi­fient notre mys­tère
pour qu'un jour sans en avoir l'air
les doigts verts du prin­temps sur­gissent
de tant d'oubli accu­mu­lé
et qu'à nos lèvres les mots viennent
du chant qu'on avait cru per­du
mais qui revient quand on s'oublie.

X