> Le médiateur est malade

Le médiateur est malade

Par |2018-08-18T16:49:52+00:00 5 juillet 2012|Catégories : Blog|

 

L’entendez-vous, ain­si raillent des pro­to­coles de miel. Je dors encore

ils se battent déjà. Mes assis­tants se tapent des­sus

avec cintres et brosses. Malheur, le média­teur est malade aujourd’hui.

Je vois com­ment leurs membres, dont la force de tra­vail m’appartient moi,

ils se les cabossent, pour ain­si gas­pillés enfin se pos­sé­der eux-mêmes.

Pensent-ils les assis­tants. Quelle erreur ! Clac, boum,

le tibia, l’os nasal. Touffe, che­veux arra­chés et houppe.

Oh mon dieu. Qui me coud ça ? Qui me ferme ça ? Qui cherche

et rap­porte, qui sou­tient, qui trans­pose ? Quel est le rap­port

entre touffe et sur les rotules ? Recherchez-moi ça !

Basta la bas­ton ! Quand est-ce qu’on imprime ? Assistants,

au tra­vail ! Le thème c’est : « Le média­teur est malade aujourd’hui ». Parti !

Des pieds mélan­gés, des rythmes sau­tillants, uni­vers interne de la rime inté­rieure.

Enlevez-moi et notez ça. Réalisez-moi à des endroits

aux­quels je n’ai pas accès. Et pen­dant que la récon­ci­lia­tion règne bien­tôt,

il est tou­jours cou­ché là, le chien de som­meil de mon assis­tant tatoué,

qui était tou­jours mon pré­fé­ré. Enfin. Je ne licen­cie­rai de toute façon jamais per­sonne.

 

Traduit de l’allemand par Tom Nisse
 

X