> Le mot mal rasé

Le mot mal rasé

Par |2018-10-23T10:24:10+00:00 13 juin 2016|Catégories : Blog|

Le mot mal rasé
A la tris­tesse d
un coque­li­cot
Qui vient prendre des nou­velles de Mouloudji. 

Si deux parallèles finissent par se croi­ser
Ce sera lécho de larc en ciel
Et léclat dune ren­contre de lumières :
Le mot alors se taille­ra la barbe.

 

 

 

 

 

***

 

 

 

 

 

Le manque de mots pour dire le manque
Dit le manque.
J
allume la radio et ny entend que silence.
Ecrire en titu­bant, écrire chaos et K.O
Dans une danse de loup soli­taire

Où labsente voyage dans des lati­tudes fort loin­taines.
A mes yeux elle est une présence qui se dérobe

Quant à elle je ne suis quune lettre déchirée
Où elle ne désire reve­nir de peur de sy bru­ler.
J
avance nu. Elle est habillée.

 

 

 

 

 

***

 

 

 

 

 

Promenade de célébration
Eté souf­flant des feux cris­tal­lins
Fleur éclose dans le matin du verbe
Oiseau nu rn son chant vierge
Terre trem­blante de braise désirante
Etoile échappant à sa tra­jec­toire nécessaire.
Quand la beauté ne sera plus spec­tacle

Elle sera.

 

 

 

 

 

***

 

 

 

 

 

Je me sou­viens
D
une ban­lieue
Ecoutant Brel
Derrière la pluie
D
un bis­trot ;
Une ban­lieue
Ne prétant

Pas atten­tion
Aux ini­tiales nomi­nales
Et sétreignant
Dans une même mélancolie
Face aux murs rangés

De tant de fugues
Aux ter­rains vagues per­dus.
C
était il y a hier.

 

 

 

 

 

***

 

 

 

 

 

 

Lesprit denfance dans un corps vouté
Persistant malgré l
alcool des rades
La tragédie de la bana­lité
Se pei­gnant en lettres mortes

Sur un mur rica­nant.
Lhomme au corps vouté
A une tris­tesse dhiver
Lui qui sait
Que lété nest plus quune chaise vide
Avec la luci­dité blessée d
un enfant. 

 

X